Commander »

couverture Vacances d'un serial killerComme chaque été, Alfonse Destrooper  part en vacances à la mer du Nord avec tout son barda. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les ados, Steven et Lourdes, ont emporté leur caméra pour s’éclater. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.

Mais le voyage commence mal !

Un motard pique le sac de Josette et s’enfuit. Furieux, Alfonse s’arrête dans un snack pour s’enfiler une bière pendant que les deux zouaves, avec leur manie de tout filmer, s’amusent à planquer leur caméra dans les sanitaires, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant au pied des toilettes du restoroute ! Et pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner, est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer… Une comédie policière décapante, parfumée d’humour noir, avec un zeste de poésie. Hymne à la Belgique !

Nadine Monfils

Revue de presse

Tele7Jours-21mars« Calamity Jane, voyante à ses heures perdues, complote sans vergogne au milieu de sa truculente famille de belges moyens, les Destrooper… Irrésistible ! » Télé 7 jours

« C’est une comédie pleine de drôlerie que nous propose Nadine Monfils. On sait qu’elle ne manque pas d’une fantaisie débridée. » Action – suspense

presse-cine-tele-revue« Les habitués de la Côte se délecteront de ce condensé de belgitude au verbe aussi coloré que ses figures sont exubérantes. Cette comédie grinçante a aussi l’art de prendre dans ses filets les codes du polar. Et, au final, les cougars étonnent plus que les serial killers. » Ciné Télé Revue

« Une fois de plus, Nadine Monfils nous plonge dans son univers sans frontières, fait de kitsch beauf, de belgitude, de rêves des populations d’en bas, de vieilles dames tellement indignes qu’elles atomisent le politiquement correct d’un seul de leurs regards, un univers fait de folie ordinaire qui s’emballe puissance 4 et suinte le surréalisme noir. » Polar Noir

Femmes d'aujourd'hui

Magazine Gaël

Lire aussi :

http://actu-du-noir.over-blog.com/article-les-vacances-de-monsieur-destrooper-68086238.html

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2011/02/11/les-vacances-d-un-serial-killer-nadine-monfils.html

http://www.paperblog.fr/4201143/les-vacances-d-un-serial-killer-a-lire-sans-moderation/

Ce qu’en pensent les libraires

« Tes vacances d’un serial…sont tout simplement géniales. Je suis plié de rire. Les formules époustouflantes, le style énorme. Un milliard de fois meilleur que le précédent. Je suis en train de passer un immense moment de plaisir !!! Parfait pour faire rire les neurones. Merci !!! » Gérard Collard, libraire de la « Griffe Noire »

L’avis de Jean-Pierre Jeunet

« Ton dernier bouquin est vraiment poilant, coloré, joyeux ! ». Jean-Pierre Jeunet

L’avis de Patricia Mac Donald

« J’ai emporté « Les vacances d’un serial killer » chez moi, j’ai lu et je l’ai trouvé drôle et astucieux ! La famille m’a semblé comme une vraie famille. Surtout avec les ados ! Merci ! »

Entretien dans « Vers l’avenir »

Vers l'avenir


L’affiche


Affiche les vacances d'un serial killer

Fiche descriptive

Genre : Polar
Format : 22.6 X 14 cm
Parution : 17 Février 2011
Editeur : Belfond
Commander »

6 commentaires »

  • Yoso dit :

    Bonjour,

    j’ai adoré votre livre, il est complètement farfelue
    vous avez un univers très particulier mais pour moi il est sensas, je vais m’attaquer à un autre de vos livres, en espèrant rester dans votre univers biscornu

    merci pour ce livre génial

    soyo

  • Etienne Mertens dit :

    Salut Nadine,
    C’est nous, les liégeois grands fidèles de saint maur en poche, tu nous reconnaîtras surement.
    Un grand merci pour ton bouquin, je le trouve drôle, décapant, t’as plein de petites formules magiques. Ce que j’aime aussi beaucoup, c’est que tu soies parvenue à te glisser perso dans ton univers et que tu aies réussi à donner ton avis, à pousser ton coup de gueule sur un chapitre, je suis étonné que personne ne l’aie mentionné. En plus écrit dans un très beau style.
    Bref, j’ai passé un super moment, bravo, je pense bientôt lire Nickel blues, mais vais d’abord en essayer d’autres de Gérard avant lol. Je présume que tu seras là en juin prochain, et j’aurai grand plaisir à t’y retrouver.
    Etienne et Isabelle

  • monfils dit :

    Merci beaucoup Etienne et Isabelle !
    tout ce que vous m’écrivez met des petites étoiles au-dessus de ma tête !

  • Simon Henri Goldberg dit :

    Bonjour Nadine
    est-ce qu’on se connaît??????????????????
    En vous écoutant sur RFI je pensais à une prof de morale que j’avais connue dans une école secondaire de Tournai en venant y faire une animation dans les années…. 1970
    Bravo en tous cas et lequel de vos livres devrais je lire en premier?

  • Monfils nadine dit :

    Oui, les valeureux liégeois, je me souviens de vous oufti ! Contente que mon bouquin vous ait plu. Je serai bien sûr à Saint Maur (je ne raterais ça pour rien au monde !)

    Simon, non, je n’ai jamais enseigné à Tourna, mais j’ai bourlingué dans les écoles de Bruxelles et du Brabant, à Ittre et Hamme Mille.Dans une autre vie…Bah, commencez par « les vacances d’un serial killer) chez Pocket. Bon amusement !

  • David CHARLIER dit :

    J’ai lu… Non, j’ai dévoré ce livre.

    Trouvé en Suisse sur les bords du Lac Léman, il se cachait entre les allées des tentes de Morges. Mais pas seul, sa créatrice veillait jalousement sur le stock.

    Et au final, aucun regret de l’avoir débusqué.

    Drôle, délicieusement déjanté, il se lit comme on respire, avec légèreté. L’humour de Nadine correspond au mien et trouve un écho chez moi.

    Bravo !

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.

*

Ses polars

Mémé goes to Hollywood
La vieille qui voulait tuer le bon Dieu
Les enquêtes du commissaire Léon :<br />Clair de lune à Montmartre – Le fantôme de Fellini
Les enquêtes du commissaire Léon :<br />Il neige en enfer – Le Silence des canaux
Les enquêtes du commissaire Léon :<br />Madame Édouard – La Nuit des coquelicots
La petite fêlée aux allumettes
Les vacances d’un serial killer
Coco givrée
Tequila frappée
Nickel blues
Babylone Dream
Les Fantômes de Mont-Tremblant
La bar crade de kaskouille
Monsieur Emile
Une petite douceur meurtrière

Ses livres érotiques

Contes pour petites filles libertines
Le Bal du diable
Contes pour petites filles criminelles
Contes pour petites filles perverses
Laura Colombe

Théâtre

Théâtre – Il ne faut pas parler d’amour …
Théâtre – La vieille folle
Une hirondelle en hiver

Oeuvres diverses

J’aime pas les bisous
Les fleurs brûlées
Contes cruels

Le Commissaire Léon

Les introuvables