Ce qu’ils pensent de Nadine Monfils :

« L’univers de Nadine ? C’est une autre planète. Il ne ressemble à rien de ce que j’ai déjà vu ou lu. » Michel BLANC

« Nadine a des idées invraisemblables ! Elle n’écrit pas des romans noirs conventionnels…Comme je lui dis toujours : « Tu es très atteinte, toi ! ». Je l’aime beaucoup. Elle me fait toujours rire. Et là où elle me fait mourir, c’est que pendant le tournage, elle me dit : «  Comme je m’embête Nini, tu comprends, j’ai besoin d’avoir un chien avec moi. » Je la vois sortir avec une laisse et au bout de cette laisse…un chien en bois avec des roulettes ! En guise de sac à main, elle a une boîte à violon …Elle est surréaliste. » Annie CORDY

« Tu es la petite fleur dont la racine a su se glisser dans une fissure de granit pour survivre. » José GIOVANNI

« Longue vie à  ton film « Madame Edouard ». Et même si je ne participe pas à cette aventure, je ne désespère pas que nous puissions un jour « travailler » ensemble. » Benoît POELVOORDE

« J’ai tourné dans le film de Nadine, où je joue la secrétaire de Michel Blanc. Un personnage encore plus extraverti que dans « Absolument fabuleux ». » Josiane BALASKO

« J’apprécie énormément ton univers, la cocasserie et la qualité des dialogues. » Thierry FREMONT

« Je suis sincèrement ravi de vous voir en pleine ascension. J’ai tout de suite compris que vous étiez un véritable écrivain. » Frederic DARD

« Je te trouve courageuse parce que tu n’as pas peur des mots qui abolissent toutes les frontières…Je n’ai absolument aucune hésitation à croire que tes récits macabres, lugubres, hideux, surréalistes, à la Dali sont vraiment destinés à devenir classiques. Je les aime beaucoup. Il faut un peu de folie vraie pour compenser la majestueuse folie soi-disant logique du monde d’aujourd’hui. » Han SUYIN

« Maintenant, tu es entrée dans ton épaisseur au lieu de pétiller. » Bernard NOEL

« Vous êtes dans le mouvement vital qui va de l’illusoire au réel et vous savez bien : il n’y a de réel que l’amour. » Christian BOBIN

« Nadine, you are crazy, but I love that ! » John MALKOVICH (qui avait accepté de jouer le rôle du travesti dans « Madame Edouard » )

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Poster un commentaire pour nous donner votre avis sur Nadine Monfils !

80 commentaires »

  • Martine dit :

    Petit signe amical d’une potesse !

  • Karen dit :

    Jolie Maman,

    Des années à rire de tes frasques et pourtant en te découvrant un peu plus à travers les images,tes images,je reste coite et sourire.
    C’est con mais j’ai appris un peu plus de Toi par l’objectif.
    PS:Un oeil sur la biographie et je note que je suis bien en retard sur les mots. Si tu crois que je vais lacher prise et jouer la Niçoise tu te gourres. Il est temps qaue je me reconnecte à la Belgique/Montmartre.
    Bisous.

  • Bailly Marc dit :

    Des textes toujours délicieusement pervers, mais un sacré bout de femme à la sensibilité et à la sincérité à fleur de peau.

  • Amélie dit :

    Madame,

    J’ai dû lire un de vos livres pour mon cours de français « Les fleurs brûlées » ainsi que me documenter sur son auteur, c’est-à-dire vous.

    Je ne sais pas du tout qui vous étiez et avec mes recherches effectuées, c’est avec grand plaisir que je pourrais raconter oralement votre vécu, votre passion.

    J’admire la manière dont vous maniez votre plume et le sens des mots, c’est avec joie que je lirais vos prochains livres. J’avais perdu le goût de la lecture. C’est grâce à vous que j’y reprends du plaisir et je vous en remercie énormément.

    Je vous souhaite encore de nombreuses années avec votre plume,

    Amélie, une lectrice belge.

  • nadine monfils dit :

    Chère Amélie,
    ce que vous m’écrivez me fait vraiment très plaisir ! Souvent on doute, on est un peu comme des ours dans une caverne…Et savoir que je peux redonner le goût à la lecture me file la pêche ! Merci !Je vous souhaite plein de bonheur à lire plein de livres.
    Nadine Monfils

  • Gabrielle dit :

    Nadine, ce sont des histoires hallucinantes qu’elle raconte de vive voix, car finalement, ce qu’elle écrit dans ses livres est en dessous des trucs de fous qui peuvent lui arriver dans la vraie vie.
    Nadine, c’est un sourire chaleureux, une originalité affirmée, une couleur aussi, celle de la belgique que je ne connais pas mais qu’elle me donne envie de découvrir à chaque fois que je la vois
    Nadine, c’est un univers d’une grande poésie, un film que j’aime énormément, plein de folies et de douceurs, de dingueries, tout ce qu’elle est.

    Et puis pour compléter ce que dit Amélie : les fleurs brulées ont un pouvoir spécial…. ce livre a été une révélation par rapport à ma propre histoire…

    je t’embrasse Nadine, surtout ne change rien, tu es parfaite
    Gaby

  • nadine monfils dit :

    Chère Gaby,
    que te dire sinon, mille mercis et des tonnes de tendresse.
    Nadine

  • leslie dit :

    Après une brève rencontre et une belle dédicasse à la foire du Livres de Bxl 2011,

    Je viens d’engloutir Coco Givré avec toujours autant de délices et de plaisirs,
    Il n’y a rien à dire, vous êtes, pour moi, une écrivaine talentueuse qui arrive à me faire voyager dans l’univers de Pandore, à me rendre curieuse et pousser un peu plus mes connaissances sur Magritte.

    Un énorme merci pour ce moment littéraire et pour tout ceux qui vont suivre…

    Leslie

  • nadine monfils dit :

    Merci Leslie ! ce message me touche beaucoup !

  • jean paul bonjean dit :

    Vous cherchez des idées de vacances? Vous avez déjà consulté une dizaine de guides qui vous proposent des destinations incroyables comme l’île-sans-nom avec 10.000 vierges non civilisées, le club Med des fondus de l’unique de Houtsiplou ou encore le village des chamans qui ne voient plus rien.

    Cela vous ennuie parce que vous avez déjà tout vu. Cela vous ennuie parce que vous êtes à un tournant de votre vie et qu’il est grand temps pour vous d’abandonner les drogues et de toucher à la couche profonde de l’existence. Mais vous êtes perdus et vous ne savez où aller pour trouver ce Graal qui a pourtant un nom : l’auberge des Mouettes Chieuses… euh Rieuses!

    C’est là que Nadine vous attend avec sa verve très verte, celle qui fleure le purin de la Flandre qui n’a pas assez de la mer pour laver les cacas de ses vieux! Euh, je veux dire celle de la Wallonie qui n’a pas assez d’organismes sociaux pour cacher ses pauvres. Merde! Je veux dire une verve bien belge. Voilà, bien belge, un truc improbable, quoi.

    La grand-mère Destrooper (prononcez chaque lettre:) vaut à elle seule un condensé de politique nationale pendant un an. Elle est égoïste, illuminée, populo, sans gêne, truculente, libidineuse, folklorique, colérique (hic!), caravanière, euh cavalière et surtout possesseuse, euh possédée d’un billet gagnant du lotto. Ce dernier point la distingue seul de la politique nationale.

    Quant au nombre de morts et à la manière dont ils meurent, il vous faudra vous mettre à lire pour comprendre que la vie, c’est du sérieux, que Nadine ne rigole pas et que ce que vous avez entre les mains, c’est de la dynamite-qui-tue (« Eh, c’est pas dangereux avec une si p’tite mèche? », demandait un ami à un para commando qui pensait la même chose de ses muscles)

    On a tout dit des histoires de Nadine MONFILS mais vous n’avez encore rien vu si vous ne lisez pas les Vacances d’un serial couleur, euh killer…..

    Un ami d’la police belge.

  • Olivier.B dit :

    Nadine,où comment retrouver le gout de la lecture

    Cordialement

    Olivier.B, Futuna

  • rhodier dit :

    Nadine, vous n’imaginez pas mon plaisir à dévorer en une après midi ‘Les vacances d’un sérial killer’, j’ai même fait rire mon mec à ne pas vouloir lire les 20 dernières pages ce jour là pour faire durer le plaisir ;o).
    Vous avez une plume et un franc parler qui me régale et me ressemble, lire en riant cela faisait bien longtemps que ça ne m’étais pas arrivé, merci.
    Et surtout longue continuation.
    Une nouvelle admiratrice.
    Céline

  • Monfils dit :

    Eh, chouette ça ce que vous me dites, Céline ! Merci ! (et gardez votre mec, m’a l’air bien…)
    Bonnes vacances
    Nadine Monfils

  • Anne dit :

    Rencontre avec Nadine samedi, souriante sous le soleil de Montmartre en fête. Et avec douceur, elle nous annonce la sortie de son prochain livre en février. On a hâte de retrouver l’imaginaire de Nadine, ses personnages fantasques et inquiétants… Entre éclats de rire et frissons, elle nous entraine dans des aventures endiablees et déjantées … et puis elle nous surprend par les paysages qu’elle crée pour notre plaisir. Elle devient peintre. On la découvre sensible au fil de ses récits. Mais elle fait comme ci et, avec ses chiens, poursuit son chemin de création. Et puis, ne nous y trompons pas, au détour de ses pages, elle nous parle d’amour.
    Car elle est profondément humaine.
    Et c’est pour tout ça qu’on l’aime.

    Anne

  • Volpin dit :

    Chère Nadine,
    l’année scolaire vient à peine de commencer et déjà, je brûle d’envie de faire découvrir ton talent, ta folie, ton originalité, ton humour, ton humanité à mes nouvelles classes.
    Et déjà, je sais que tu vas leur plaire, les troubler, les faire rire et surtout leur donner l’envie de se replonger encore et encore dans ton univers si particulier.
    Ils auront, je l’espère, la chance de te rencontrer en « vrai » et je sais que tu sauras les toucher, leur communiquer ta joie de vivre, en toute simplicité. Je sais que ce « Face-à-face avec Nadine Monfils » leur laissera un goût de trop peu et qu’ils en redemanderont. Que certains t’écriront, que vous garderez le contact…

    Merci à toi de donner et de redonner le goût de lire, depuis tant d’années, à tous mes ados.

    Je t’embrasse très fort.
    Fabienne

  • nadine Monfils dit :

    Merci Anne et Fabienne ! Ca me touche énormément ce que vous m’écrivez toutes les deux.

  • concierge masqué dit :

    Ah quel roman!! 🙂 Les vacances d’un serial Killer est un bijoux.
    J’ai vraiment beaucoup rigoler.
    je vous prépare une interview…..
    et garde un grand souvenir de notre rencontre a lamballe
    veuillez recevoir mes salutations distinguées

    le concierge masqué

    http://www.concierge-masque.com

  • Pékazed dit :

    Nadine MONFILS !!!!!
    Ben pour moi, c’est une des grandes découvertes et des grandes joies de ma vie (si, si !!) avec Maupassant et Feydeau ! Ben ouais….
    Elle a la plume que j’attendais et je l’adore.
    Voilà !
    Pascale KERIOU-ZANNIER

  • BOYER dit :

    Bonjour Nadine,

    Je me permets de vous appeler par votre prénom, en voici la raison,

    J’ai acheté hier votre livre de nouvelles Nuits Retroussées à Venise, voulant varier mes lectures, j’ai lu, j’ai relu et j’ai été vaincu !

    Dans le sens positif du terme, car au lieu de trouver ce que je recherchais à savoir une parenthèse  » légère  » j’ai trouvé des récits qui m’ont parlés, dans le sens premier du terme,

    J’ai été surpris, surpris d’être entrainé dans votre monde et d’occulter l’objet premier de mon attention  » me faire plaisir  » ; effectivement le plaisir je l’ai eu mais totalement différent de celui attendu, vous m’avez  » hypnotisé  » dans le sens noble du terme, j’ai ainsi pu m’évader sans m’en rendre compte d’un quotidien pénible.

    A l’instar d’Alice, j’ai fait grace à vous un rêve éveillé !

    Merci sincèrement et chaleureusement

    Christian BOYER

  • desmet régine (couvreur) dit :

    bonjour Nadine,
    -plus de 30 ans déjà depuis « mon Nil »,des souvenirs intenses.
    -petite sœur de cœur d’une grande famille,
    -mon indéfectible amitié.
    Régine

  • Margot et Elien dit :

    C’est une bonne idée d’écrire des mini-polars. C’est amusant à lire quand tu n’as pas beaucoup de temps. On vous a rencontrée à l’école et on trouve que vous êtes une femme très sympathique.

    Elien et Margot
    KA 3, Gand

  • Corbat dit :

    Des heures de plaisir intenses suite à la lecture de « La petite felée aux allumettes!
    10% d’univers à la Pierre Dubois
    10% d’ambiance à la Tim Burton
    10% d’humour à la Pennac
    70% de talent de conteuse de Nadine!

    Merci beaucoup!

  • Britt et Lorena dit :

    Bonjour Nadine
    C’était chouette de pouvoir vous rencontrer.

    Bisous lorena et Britt, 4ET voskenslaan

  • monfils Nadine dit :

    Merci à tous ceux qui m’ont envoyé ces messages chaleureux ! Ca me fait super plaisir ! Nadine

  • vialar dit :

    Bonjour

    je vous ai découvert au salon du livre de neuilly plaisance ou je vous ai achetée deux livres dont « les vacances d’un serial killer  » vous m’avez même fait une super dédicace, vous m’aviez promis un polar déchanté et je peux effectivement le confirmer. j’ai dévoré ce polar de bout en bout. je ne me suis pas ennuyée une seconde. les personnages sont plutot loufoques et l’histoire très déchantée.
    je ne vous connaissais pas mais avoir lu ce livre m’a donné envie de lire tous vos autre livres…..

    Merci

  • virginie dit :

    Bonjour Nadine,
    Je viens d’achever Les vacances d’un serial killer acheté lors du Salon du Polar de Neuilly Plaisance. Quelle bouffée de fraîcheur, d’oxygène hors des chemins saturés du politiquement correct. Tantôt une petite larme, mais le plus souvent des larmes de rire aux péripéties de ces truculents et attachants personnages de doux-dingues frappés au coin de la poésie. Il y a tellement de tendresse dans la peinture de vos personnages, on oscille entre l’envie de les railler et de les prendre par la main pour les emmener Ailleurs.
    Bel hommage à la fantaisie, au surréalisme, au décalé du peuple belge que je goûte particulièrement. Et que dire de ce langage qui, plus il fleurit, plus il met en exergue les pudiques sentiments de ces hallucinés qui aboient, mordent mais qui n’ont que cela pour crier leur désenchantement.
    On est bien dans votre extravagance, j’attaque les suivants avec jubilation et espère vous revoir l’année prochaine à Neuilly Plaisance. Merci.

  • Stéphane dit :

    Bonjour,

    Je viens de vous « découvrir » grâce à votre passage à « Sous les étoiles » sur France Inter… comme quoi ne pas dormir la nuit permet de devenir moins con! Depuis j’ai fait un passage express en France pour faire une descente en librairies et, installé sur ma terrasse, je déguste! C’est truculent!

    Pourquoi n’avais-je pas eu vent de vous avant Madameke??? Vive la Belgique.

  • masurel dit :

    « Vacances d’un serial killer » est mon coup de coeur des vacances ! Je n’avais plus pris autant de plaisir à lire depuis longtemps. Je riais toute seule sur la plage ! Un trésor de belgicismes, un livre plein de belgitude avec des relents de moules-frites. J’ai hâte de découvrir vos autres ouvrages. Félicitations !

  • Dahinden Manon dit :

    C’est la première fois que je lis un roman si passionant, où les péripéties ne peuvent être envisagées à l’avance. J’ai goulument avalé « les souliers de Satan » et à mon grand malheur, c’est fini trop rapidement. Une fois plongée dans cette lecture il est impossible d’y détacher ses yeux et ses mains, tant ce livre regorge de situations, de lieux improbables, mais telement bien décris par vous, Nadine. Tout au long de sa lecture, on ne sait si il s’agit d’un rêve ou d’une réalité, le quotidien narré par Follandine est digne des meilleures aventures que l’on puisse imaginer.
    C’est un reel délice de partager ses désirs, ses fantasmes, et le tout sans utiliser de vocabulaire grossier.
    « Les souliers de Satan » est le premier livre que je lis de vous, et je vous assure qu’il ne sera pas le dernier.

    Je ne sais comment vous remercier, si ce n’est en achetant vos bouquins, de ce bijoux de la littérature française.

    Manon (16 ans)

  • nadine monfils dit :

    Merci à tous pour vos petits mots si chaleureux !
    Nadine

  • cec dit :

    Bonjour,

    Je suis fan de vos écrits car je me dis que je ne suis pas la seule à être une rêveuse.Vous m’inspirez dans
    mon travail artistique.
    J’ai commencé par lire vos contes pour petites filles criminelles et le reste à suivi….
    vos livres sont ma récompense de la journée.je ne peux pas m’endormir tant que je ne l’ai pas terminé.

    Bravo pour votre plume et pour ces petites douceurs meurtrières qui m’émeuvent et m’aident à voir la vie avec des paillettes…

  • michel dit :

    Encore une belge délirante comme je les aimes.
    En tant que gaumais j’apprécie encore plus.
    C’est petites cellules grises déjantées me donne chaud au coeur et des frissons partout.
    En plus d’une jolie frimousse ,comme on dit chez moi, »continue mi ptite gueille ».
    a+ michel

  • Emmeline dit :

    A Madame Nadine Monfils ,
    je m’appelle Emmeline. Ce n’est que par le hasard que j’ai découvert vos romans… Après la lecture du premier que j’ai littéralement adorée, jai enchainée vos romans les uns après les autres tous aussi fantastiques !!!!
    Je tenai à vous écrire car votre univers me passionne ! Je pense que vous êtes passée du stade d’écrivain à celui d’artiste. Vous osez prendre des risques et j’adore sa !
    Merci de m’avoir fais partager votre univers qui est tellement originale et extraordinaire…
    Avec tout mon respect
    Emmeline

  • Lison dit :

    Je n’ai lu que Nickel Blues , ce monde fou me plait énormément , ça ma redonné le goût à la lecture , je suis maintenant une passionnée de lecture grâce à ce fameux livre ! Une fois que j’avais finis de lire ce livre , j’en voulais encore ! Je venais de sortir d’une histoire extraordinaire , mieux qu’un film , Nickel Blues m’a tout simplement épaté ! Depuis je n’arrête pas d’en parler à tous mes proches et je remercie infiniment mon oncle pour m’avoir offert ce livre et qui grâce à lui , je connais enfin le monde farfelu de Nadine Monfils ! Quand j’ai su qu’elle avait écrit plusieurs livres , cela a fait mon bonheur ! Ce monde fou est tout simplement EXTRAORDINAIRE !

  • Michèle soeur de Martine dit :

    En faisant quelques recherches de lecture sur le net, j’ai repensé
    à l’amie d’Athénée de ma soeur Martine.
    Tiens, février 2013 sera un mois tout particulier pour l’une et l’autre.
    Bon prochain anniversairee !
    Et de nombreux merveilleux moments d’écriture pour le bonheur de tous ceux qui sont fans de lecture.
    … Tous ces commentaires, m’ont donné envie de goûter à votre
    style !
    Michèle

  • lire-une-passion dit :

    Bonjour Nadine Monfils,

    Pour Noël, ma belle-soeur a eu la très bonne idée de m’offrir un de vos livres (je suis une très grande lectrice ^^): « la petite fêlée aux allumettes ».
    Je l’ai lu (ou plutôt dévoré) et je dois dire que j’ai beaucoup ri. Votre humour me plait énormément et votre façon d’écrire nous pousse à continuer de lire.
    Je vous laisse ci-dessous, l’avis que j’ai écrit après ma lecture pour que vous en sachiez un peu plus.
    http://lire-une-passion.eklablog.fr/la-petite-felee-aux-allumettes-nadine-monfils-a66075493

    Je voulais juste vous dire merci du bon temps que vous m’avez fait passer avec tous ces personnages, plus farfelus les uns que les autres.

    Au plaisir de vous lire à nouveau,

    Justine Patérour,
    lire-une-passion

  • bérangère dit :

    J’ai cru pendant des années que je n’aimais pas lire aujourd’hui c’est une compulsion vitale. Je n’ai qu’un seul regret: ne pas avoir eu un livre de nadine Monfils bien plus tôt entre les mains. Elle a le talent que l’on rêverait tous d’avoir. Merci pour ces moments de bonheur en papier!

  • bérangère dit :

    J’oubliais de remercier nadine Monfils pour sa référence à Arnheim qui outre l’ouvrage de Poe est juste un magnifique tableau de l’immense Magritte. Merci encore! Que les hommes au chapeau boule exaucent un de nos rêves…

  • GB dit :

    Toujours attirée par les livres, en allant dans un petit super marché, je découvre un exemplaire avec un bandeau « polar poilant ». Je sortais d’un salon du livre et cet appel vers une tranche de rigolade m’a fait le prendre et le déposer dans le caddie entre les croquettes pour chat et les légumes. J’avais découvert un trésor » les vacances d’un serial killer ». Que de bonheur à la lecture de ce livre. La publicité n’était pas mensongère. J’ai enchaîné avec la petite fêlée aux alumettes, la vieille qui voulait tuer le bon dieu, Nickel blues…
    Je fais partie d’un club de lecture où il y a des dames très comme il faut. Quel n’est pas ma joie quand en lisant le dernier chapitre de la vieille qui voulait tuer le bon dieu, j’entends des ohhhhh, et des ahhhhh d’indignation!je bois du petit lait….
    J’espère que vous reviendrez à Lamballe où j’ai vu que vous étiez venue en 2012…mais je ne vous connaissais pas alors!
    Merci pour toute cette joie que vous nous procurez à la lecture de vos récits! Mille fois merci!

  • Lison dit :

    Bonsoir, me revoilà après avoir lu les vacances d’un serial killer. Encore un livre qui m’a énormément plu ! Comment vous dire .. C’est un Monde extraordinaire , et a chaque fois que je me plonge dans ses livres , je me sens voyager. J’ai d’ailleurs commencé La petite fêlée aux allumettes , j’en suis a la moitié , il est génial ! Je vais aussi en racheter pour mes vacances , je vais bientôt faire une collection c’est obligé. Nadine Monfils est juste une auteur hors de commun , génialissime ! Je l’a remercie mille fois de m’avoir fais découvert son monde fabuleux. Encore bravo j’adore vos histoires , ça me berce le soir. Votre Fan Lison.

  • monfils nadine dit :

    Merci mille fois LIson, pour ces mots gentils !

  • Lison dit :

    Encore une fois je poste un commentaire. Comme j’ai pu vous dire , je vais m’acheter des livres de poche (De Nadine Monfils je tiens a préciser ) j’ai déjà Nickel blues , les vacances d’un serial killer et la petite fêlée aux allumettes , mais je veux d’autre livres de poche , le quel me conseillez vous?

  • Lisa MAZIN dit :

    Bonjour Madame MONFILS, Comme encore heureusement beaucoup de d’entre nous,j’aime lire, parfois avec boulimie, parfois avec délectation. J’aime aussi le polar bien écrit. Je m’entends régulièrement demander aux libraires : vous ne connaîtriez pas un auteur un peu fou qui écrit bien, bon conteur avec un univers bien à lui ? Il ou elle se gratte la tête, cherche, mais là non il ne voit pas. L’autre jour je me promène dans le rayon polar d’une librairie, je tombe par hasard sur les vacances d’un serial killer et là Alléluia, je suis touchée par la grâce, j’ai enfin trouvé « mon » écrivain(e), drôle, délicieusement déjantée, jamais vulgaire, politiquement incorrect (quelle fraîcheur)avec un univers bien à elle. Je suis de surcroît arrivée au bout de ma quête quand j’apprends qu’il y en a encore plein d’autres à découvrir et à faire découvrir aux amis, famille, etc… L’hiver 2013 2014 au coin du feu risque d’être chaud chaud. Quel plaisir ! Merci Bien à vous

  • nadine Monfils dit :

    Bonjour,
    mon prochain livre chez Pocket sera « Nickel Blues », puis « La vieille qui voulait tuer le Bon Dieu ». Suivra la trilogie : Babylone Dream, Tequila frappée et Coco givrée…
    Merci à tous et à toutes pour ces mots super sympas.
    Et Bonne lecture !

  • carole dit :

    Je suis une dévoreuse de livres et pour la 1ère fois j’ai rigolé en lisant un libre (les vacances d’un serial killer). J’adore Mémé Cornemuse, je suis toutes ses aventures, j’espère qu’elle va en avoir encore beaucoup d’autres. Bravo Nadine !

  • FALISSE KARIN dit :

    Bonjour,

    Je suis donc la fille de votre ancien professeur de mathématique et je voudrais vous remercier de tout cœur pour le livre que vous avez dédicacé pour moi (via mes amies) lors de la foire de Paris ce samedi.
    Je suis impatiente de commencer sa lecture car j’ai beaucoup apprécié « Vacances d’un sérial killer »

  • Sox dit :

    ça commence bien… En exergue, de votre « la vieille qui voulait tuer le bon dieu », vous mettez cette boutade que vous attribuez à Seymour Brussel… je suis parti avec ma femme à Lourdes, pas d’miracle : je suis revenu avec… Mais c’est Pierre Doris qui a écrit et dit cela alors que Seymour B. n’était sûrement même pas encore un espoir dans les couilles de son père, pour reprendre un langage qui vous sied..

  • Henry Hélène dit :

    Je suis devenue fan de Mémé Cornemuse… Et je suis la seule « pétée de rire » dans la salle d’attente de la radiothérapie… Mon cancer ? Rien à foutre, Mémé Cornemuse me déteint dessus, il fait beau, la vie est belle. Merci Nadine ! Un immense merci…

  • PICHON dit :

    En vous rencontrant à Genève je me suis dit que vous dégagiez une espèce d’aura pleine de sérénité et de good vibrations….je me suis dit que , connaissant un peu les auteurs, j’allais certainement me trouver dans un univers très loin de cette apparente sérénité avec Mémé Cornemuse….et effectivement ce qui se dégage de Mémé cornemuse c’est plutôt l’inverse. Mémé Cornemuse c’est une comète, un ovni dans le monde du polar.
    Sans oublier les personnages secondaires dans un rôle pas tout à fait habituel , tel que JCVD ou Annie Cordy.
    Comme l’a dit le journaliste qui vous interrogeait Nadine Monfils: la fille cachée de Frédéric Dard et Lautner….un moment jubilatoire.
    Mais ne cherchez pas le polar , l’intrigue ou le suspens, c’est secondaire.
    Alors merci pour ce moment de plaisir

  • crochepatyfil dit :

    Bonsoir, juste un grand merci pour l’ensemble de votre parcours littéraire,je travaille en médiathèque et je peux vous dire que beaucoup de nos lecteurs partagent ce sentiment dans ma ville au Havre.J’adore votre humour que certains qualifient de trash!peu importe, ce qui compte c’est d’apporter un sourire aux gens vu la sombre ambiance qui règne en ce moment au sein de nos médias!juste une anecdote:il n’y a pas encore longtemps, je lisais en banque de prêt quelques pages de votre dernier livre et j’ai pouffé de rire! un de nos lecteurs m’a demandé ce que je lisais, du coup il a eu envie de connaître vos romans,je crois que finalement c’est la meilleur publicité non?vous êtes un bon remede pour les soirées moroses! ça je le garantie!continuez en encore un grand merci.PATY

  • jacot dit :

    chère Nadine,
    bonjour.

    je ne peux malheureusement donner mon avis littéraire sur vos œuvres, car je ne suis pas un grand lecteur et donc peut de référence pour comparer. j’ai 40 ans et à mon actif peut-être une dizaine de livres lus.
    Grace à ma compagne, j’ai eu l’occasion de découvrir la petite fêlée aux allumettes ( je l’ai dévoré en trois jours, un record pour moi !)j’ai de suite enchainé avec la vieille qui voulait tuer le bon dieu ( deux jours m’ont suffit) . J’ai hâte de découvrir les autres aventures de mémé cornemuse, quelle  » meÏ » je l’adore. Je possède une maison de repos et je dois dire que je ne vois plus les vieilles dames de la même manière, et heureusement pour moi qu’il n’y en à qu’une, c’est la vôtre

    Je dois vous dire merci pour cette découverte, merci de m’avoir donné goût à la lecture … et déjà merci pour vos prochaines aventures.

    olivier , un nouvel admirateur (belge) qui va s’empresser de se procurer vos œuvres.

    A très bientôt

  • Nadine Monfils dit :

    Bonjour !
    Merci beaucoup de me dire ces choses sympas ! J’espère continuer à vous amuser !

  • Claude Hendrick dit :

    Bonjour Madame Monfils,
    En mars dernier (2014), j’ai eu le privilège de vous rencontrer à la librairie Antigone de Gembloux. Vous m’aviez dit que vous me diriez comment me procurer « Les fantômes du Mont-Tremblant ».
    J’espère vous rencontrer à nouveau.
    A bientôt,
    Claude.

  • Mathilde dit :

    Bonjour Nadine,

    J’ai découvert par hasard « La vieille qui voulait tuer le Bon Dieu » en l’offrant à une copine qui a adoré et me l’a prêté.
    Suite à cela nous avons fait une cagnotte et nous nous sommes achetés tous vos livres. Vous avez réconcilier beaucoup de gens avec la lecture 🙂 Vous êtes tout simplement barré comme j’aime en vous lisant on ne s’ennuie pas et qu’est ce qu’on rit (vous êtes la seule qui arrive à me faire VRAIMENT rire en lisant)
    Mais maintenant nous attendons avec impatience votre prochain livre, pourriez-vous nous en dire plus?
    S’agit-il d’une aventure de mon commissaire préférer qui tricote ou une aventure de mémé et JCVD??
    Pitié dites nous

  • Nadine Monfils dit :

    Bonjour Mathilde,

    le prochain sortira en février et s’appelle « Maboul Kitchen », et c’est encore une aventure complétement barrée de Mémé Cornemuse.

    Je suis très contente de redonner le goût de la lecture à ceux qui l’ont perdu, merci beaucoup.

    Nadine

  • Geli dit :

    Ben moi j’adore! Et si vous passez par le Tarn je vous invite à boire un café où à manger des choux à la crème ou ce que vous voudrez, parce-que on étouffe dans ce monde conformiste, ils nous volent notre oxygène en nous moralisant de surcroît…Je regarde madame Édouard et je suis chez moi, bravo!

  • Joël Labbée dit :

    Bonjour,
    Je vois bien qu’il n’est pas nécessaire que j’ajoute un commentaire de plus, tant ils sont nombreux, et très positifs. Pourtant je vais le faire : vos romans sont des perles d’humour et d’imagination.
    C’est grâce à des auteurs de votre calibre que mon amour de la lecture ne faiblit pas. J’ai lu Nickel Blues, et je reste ébahi devant la verve de votre écriture, le naturel des dialogues, la richesse de votre univers romanesque. Lorsque les clichés sont absents, lorsque les codes d’un genre sont abolis par une imagination débordante, on savoure, tout à la joie de décourir un excellent auteur.
    Et cette Mémé Cornemuse qui s’enflamme d’enthousiasme et d’amour pour JCVD dans Mémé goes to Hollywood! Et cette utilisation savoureuse des propos de JCVD, si surréalistes, et qui pourtant ne doivent rien à l’imagination!
    J’en suis seulement au début de ma découverte de votre oeuvre, et je sais que je ne lâcherai pas le morceau tant que je n’aurai pas lu le dernier de vos romans, même s’il me faut pour cela fouiller dans les recoins les plus poussiéreux et les plus mal éclairés des bouquinistes, quitte à ne pas revoir la lumière du jour, victime des piles branlantes de livres empilés les uns sur les autres jusqu’au plafond. Lorsqu’on aime, on ne s’arrête à aucun sacrifice.

  • Joël Labbée dit :

    Il neige en enfer, de votre série du commissaire Léon, chez Belfond, est une œuvre très aboutie ; votre style s’y déploie avec une maîtrise parfaite, et l’histoire est l’une des plus intéressantes de la série, en particulier l’approche est nouvelle. Le commissaire et ses amis y sont accessoires, et toute l’intrigue tourne autour d’une famille de riches bourgeois. Vous réussissez admirablement à faire monter la tension. Cela me fait penser à du Simenon à son meilleur, pour l’attention portée à la psychologie des personnages, pour l’atmosphère glauque, pour les tensions familiales. Et comme dans tous vos romans, les dialogues sont justes et naturels. On lit ce roman d’une traite, en négligeant toutes les tâches ménagères qui restent en suspens jusqu’à la dernière ligne.

  • Natacha dit :

    Oh, Nadine.
    vous m’avez l’air formidable, c’est à quelqu’un comme vous que je veux ressembler plus tard. qu’est ce que j’aimerais être votre pote.

    j’ai choisi de lire « La petite fêlée » pour mon examen de français et c’était une véritable jouissance lecturienne, sans exagération. Le nirvana du thriller surréaliste. Le saint graal du roman policier. Je l’ai dévoré (pas littéralement) et mes vacances se passeront avec vos livres dans les mains

    mille mercis pour vos -on peut le dire- chefs d’oeuvre. Vous êtes trop aware.

    gros bisous pleins de love

    -Natou.

  • elsa hurez masiero dit :

    eh bin v’là !!!!! comme dirait ma sœur…..
    Je viens de lire un deuxieme livre de vous et je suis ravie d’avoir pu suivre une autre aventure de mémé cornemuse. Dès le premier j’ai adoré ce grain de folie, un comi-polar si je puis dire. En lisant se livre j’ai immédiatement mis un visage sur mémé cornemuse et c’est avec amusement que l’effet c’est reproduit en lisant le deuxieme.. Cette mémé cornemuse est la copie (en plus trash) de Corinne Masiero actrice nordiste dans l’ame et l’accent…. Si un jour vous pensez mettre mémé cornemuse sur pellicule…
    Encore merci pour ces moments de rire et délires, je vais de suite commencer une autre aventure.

    merciiiiiiiiiiiiiiii

    Elsa

  • HUGGET Séverine dit :

    Bonjour,

    j’ai découvert vos livre en lisant la petite fêlée aux allumettes, je l’ai dévoré, tellement je l’ai aimé, j’ai voulu découvrir vos autres livre pour voir si je me passionnais autant pour les autres et la réponse est oui!

    J’adore suivre les aventures de Mémé Cornemuse et je lis chacune des ses aventures avec le même plaisir, j’espère qu’elle en aura encore de nombreuses car je commence à être en cours de nouveaux livres écrit par vous a lire. J’adore son franc parlé et elle reste jeune dans sa tête et elle a bien raison! Si elle existait, je rêverais de la rencontrer pour voir si elle correspond à l’idée que je m’en fais

    Merci pour ces moments de détente déjà passé à travers vos livres et aux futurs, car je compte bien lire tout ceux que je n’ai pas encore réussi à me procurer!

    Séverine (une fan de mémé Cornemuse et aussi un peu de Van Damme, car j’adore ses films aussi mais pas au point de mémé Cornemuse quand même, car je ne voudrais pas m’attirer ses foudres, on ne sais jamais…)

  • Joël Labbée dit :

    Bonjour Nadine,

    Je ne pensais pas réécrire un commentaire, mais il me restait ce dernier roman à lire : Maboul Kitchen. Un mot, un seul : fameux.

    Ayant eu le bonheur de lire votre oeuvre de La Velue à Mémé Goes To Hollywood, en fait ce qui était disponible en librairie et en bibliothèque municipale, j’ai pu me faire une idée de votre talent pour le comique de situation, et Maboul Kitchen l’illustre brillamment.

    Votre talent est comme le bon vin, il mûrit et se bonnifie avec le temps.

    Vous écrivez Maboul Kitchen avec une gouaille qui me fait penser aux meilleurs rôles comiques d’un Christian Clavier, ou à un Benoît Poelvoorde (Belge) qui a aussi cette gouaille mise en valeur dans ses meilleurs rôles comiques au cinéma français.

    À vous lire, on a envie de débarquer à Montmartre pour respirer un air de liberté.

  • Paul Monfils dit :

    Chère Cousine,

    Je relis avec admiration les commentaires de vos lecteurs-lectrices.
    Redonner le goût de lire à quelqu’un, et de faire rire à gorges chaudes, ce n’est pas rien.
    Ma culture littéraire est très légère. Je suis plutôt versé dans le technique (économiste de profession). Je compte cependant me mettre bientôt à la lecture de l’un de vos romans.

    Paul Monfils, Gatineau, Québec.
    (Descendant de la onzième génération de Pierre Maufils (b. 1631, Honfleur),
    marié en 1659 à Québec à Madeleine Poulain (b. 1646, Rouen).
    Notre patronyme changea de Maufils à Monfils vers 1750, du moins en Nouvelle-France, et je soupçonne en Europe également, pour une raison qui demeure mystérieuse et inconnue!)

  • Emmanuelle Paci dit :

    Bonjour,

    Sur l’étal du libraire, cette fois, mon œil a été attiré par une couverture marquée de JCVD.
    Tiens, comme le célèbre belge aux gros bras ? Allez j’achète, en plus l’auteur du livre est belge.

    J’ai une très certaine amitié pour le peuple belge dont je fréquente quelques énergumènes. Un sens aigu de l’humour, de la dérision, du non sens, du rire, des expressions dont je ne me lasse pas. Mais où allez-vous chercher tout ça ??

    Bravo Nadine, si vous le permettez, je conseille vos écrits à mes amis depuis que j’ai terminé ce Mémé goes to Hollywood. Continuez !
    Et j’achète un de vos ouvrages à chaque fois que je retourne sur mon étal favori. Je vais vite être à court.

    Bien livresquement.
    Emmanuelle Paci

  • chapeauboule dit :

    Chère Emmanuelle, merci de tout coeur pour ce gentil commentaire ! Oui, oui, conseillez mes écrits, c’est super ! Et rassurez-vous, je continue car je ne sais rien faire d’autre. Puis vous ne serez pas en manque puisque j’ai publié une soixantaine de livres…et que Pocket reprend aussi mes anciens. Plein de bonnes choses à vous !

  • YVAN RABAEY dit :

    Bonjour Madame
    Je suis néerlandophone mais habitant dans la région de Virton. Depuis quelques années je suis un grand fan de vos livres que je dévore au fur et à mesure qu’ils sont édités. J’étais à la foire artisanale à Torgny cet année mais ce n’est que par après que j’ai lu dans la presse que vous y étiez aussi. J’aurai voulu vous y rencontrer afin de vous féliciter pour vos oeuvres. Peut-être une prochaine fois.
    Mais la semaine prochaine je serai à Paris pendant quelques jours. Je ne manquerai pas de faire un tour à Montmartre (que j’ai bien connu dans le temps). J’irai boire un verre dans un de bistros au Rue Lepic.
    Si jamais vous voyez un petit vieux avec un énorme ventre (qui se déplace difficilement) avec à son bras une belle aziatique ca sera moi. Je vous offrirai volontiers l’apéro …
    BAV

  • chapeauboule dit :

    Merci pour ce très gentil petit mot qui me touche ! Si vous venez à Montmartre, mon QG est La Midinette rue Robert Planquette. J’y vais souvent prendre l’apéro le soir. Dites-leur de m’appeler et je viendrai vous rencontrer avec grand plaisir.

  • Pierre dit :

    Bonjour

    Lu dans les transports en commun Toulousains le « Tisseo-Polar » du nom de Bus L’Eclair…

    Captivant!

    J’en ai même frissonné a posteriori, car j’avais trouvé cet exemplaire sur le siège alors que j’étais le seul passager du bus… Brrr

    Merci !

    Pierre

  • chapeauboule dit :

    Merci! J’espère que ça ne vous a pas flanqué les jetons pour prendre le bus !!!

  • Marie dit :

    Merci Nadine pour ce pur moment de plaisir. Je vous ai découvert que récemment mais mon premier livre ne sera pas le dernier de vous… Je suis devenue complètement fan de votre style, de votre humour et de Mémé Cornemuse.
    Mon ami qui a lu le livre, l’a adoré également et je compte bien découvrir vos autres ouvrages prochainement.

    Au plaisir de vous revoir un jour prochain, bonne continuation et merci pour m’avoir donné autant de plaisir !

  • chapeauboule dit :

    merci beaucoup! Ca me fait très plaisir ! et gardez bien votre mari ( il a bon goût)

  • Linda Dooms dit :

    Bonjour,

    J’adore vos livres. C’est déjanté, bien écrit, à mourir de rire.

    Merci. C’est un bonheur que de vous lire.

    Linda

  • chapeauboule dit :

    Merci Linda ! C’est super gentil ! Plein de bonnes choses à vous.

  • Marc Vuidar dit :

    Bonjour Mme Monfis. J’ai lu vos romans ‘Mémé Cornemuse’ et je me lance dans les enquêtes du commissaire Léon. Pdt longtemps, malgré ma formation de germaniste, je dois confesser que je n’étais pas un lecteur acharné. Mais, mon épouse, qui elle aussi s’est lancée dans l’écriture de romans et de nouvelles, m’a acheté quelques uns de vos romans et je m’y suis plongé avec une délectation sans pareil. Et je me suis dit : eh ben, quels extraordinaires moments passés en compagnie de ces personnages tantôt déjantés, tantôt si proches mais toujours interpellant. Et quel bonheur de suspendre sa vie, son environnement, ses soucis, ses repères, pour s’embarquer sans réfléchir dans vos histoires. Parce que , oui on aime et on adore le côté surréaliste ( et je suis belge, et travaille à Lessines, terre natale de René Magritte ;)), sans limite, décoiffant mais moi, j’aime tellement aussi comment vous construisez votre récit, comment vos personnages s’entremêlent et la tension qui sous-tend toutes les pages de vos histoires. Et en plus, des phrases ciselées au scalpel : c’est brut de décoffrage quand vous le souhaitez mais 3 lignes plus bas, c’est imagé, concis et envoyé avec force et émotion. Du plaisir à l’état pur !! Et, pour moi, vous êtes notre Tarantino belge ( ou belgo-française ) ! Et je ne rate pas un film de Tarantino !!Et pourtant, je sors de ces films bien souvent remué jusqu’au très fond, déboussolé, ne sachant plus quel jour on est, ni où j’habite… Un infiniment grand merci pour ces moments de délice, de découverte, d’émerveillement, de ‘remue-partout’ ( oui, vos récits nous remuent et pas que les méninges )…. Bonne soirée.

  • martine chonavey dit :

    Merci Madame Monfils de me donner autant de plaisir à lire les aventures de Mémé Cornemuse, je ne m’en lasse pas, j’ai beaucoup rigolé. C’est totalement loufoque , mais quel régal.
    J’ai couru cet après midi acheter trois autres romans dont deux sur les enquêtes du commissaire Léon.
    Bravo et merci encore
    Martine

  • Juan Ignacio Cervantes Reyes dit :

    Ma chère Nadine, je suis en train de lire votre bouquin « Madame Edouard » et je l’aime bien, il est fort drôle!
    Mais je voudrais vous faire noter un petit « erreur » qui bien pourrait devenir dangereux pour nos chiens. Vous parlez que le Commissaire Léon donne a Babelutte des petits morceaux ou des friandises de chocolat pour primer une belle découverte et je dois vous dire que le chocolat, c’est un vrai poison pour les chiens, qui lui fait beaucoup du mal à leur foie ainsi comme le sucre qui favorise leur diabète. J’aimerais bien que vous changeais le « chocolat » par, pour exemple, des « friandises pour chiens » ou des petits jouets pour eux.
    Merci de votre attention et merci pour ces beaux instant qui me procurent la lecture de vos récits.
    Juan Ignacio, Grenade, Espagne.

  • chapeauboule dit :

    Buenos dias !
    Je suis belge et en toute mauvaise foi, je dois vous dire que le chocolat belge est très bon pour les chiens ! Mais promis pour vous faire plaisir Leon achètera un jouet à Babelutte
    Bonne lecture amigo !
    Nadine

  • yvan rabaey dit :

    Bonjour Nadine
    On c’est rencontré l’année passée à Paris.
    On avait discuté sur d’éventuelles traductions en Néerlandais (Flamand).
    J’ai longtemps été malade et j’en ai profité pour traduire Mémé goes to Hollywood
    Intéressé ?
    BAT Yvan

  • Géraldine dit :

    Bonjour Nadine,

    Je vous ai découvert en cherchant un livre à me mettre sous la dent. J’ai été intrigué par la petite fêlée aux allumettes. Le titre m’a d’abord faire rire et je l’ai dévoré. Depuis, j’en ai lu une dizaine d’autres. C’est un vrai coup de coeur à chaque fois. Et il faut dire que cette mémé cornemuse est incroyable avec son franc parlé et ses belles idées.
    Chaque année, je me rend à la Foire du livre de Bruxelles pour vous rencontrer et dédicacer un livre. Je viendrai encore vous voir samedi.

    Gardez cette plume qui vous va si bien et que l’on ne retrouve pas chez les autres auteurs. Continuez à écrire des histoires fantastiques et à faire rire par l’écriture (j’ai déjà ri tellement de fois en vous lisant).

    Belle continuation.

    Géraldine

  • Barré paul dit :

    bonjour Nadine
    je viens de terminer d’une traite « Nickel blues  » et c’est hyper drôle et Rock’n’roll
    merci
    c’est le premier roman que je lis de vous!
    je vais tous les lire s’ils sont aussi déjantés .
    suis pas prêt de m’ennuyer! super yeah!
    quand venez vous dédicacer en Loire Atlantique?
    allez à bientôt e t bravo encore
    Paul futur fan déchaîné

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.

*